Orthodontie adulte et chirurgie maxillo faciale à Montpellier-Nîmes

Mon traitement par Tiskatine

216 appréciations
Hors-ligne
@Tiskatine@, c'est par ici

12 appréciations
Hors-ligne
Alors voilà, je suis un homme et j'ai 50 ans. Je viens de me faire opérer (le 4 avril) pour une Bimax. (plus de 10mm en bas, quelques millimètres en haut et dégagement des conduits nasales).

Longtemps j'ai cru que j'avais les dents du haut qui étaient trop avancé à cause d'un pouce sucé trop longtemps. Quand j'étais gamins j'avais eu de l’orthodontie pour cela, et cela n'avait rien donné puisque tout est revenu comme avant, à la fin du traitement.
J'ai donc vécu avec cela. Mon profil ne me plaisait pas, mais bon, je n'avais pas le choix. J'avais le sourire "pauvre", ne montrant presque jamais mes dents et des lèvres très fines.

Et puis les années passants plusieurs choses m'ont amené à voir les choses différemment:

La première, des apnées du sommeil qui ont commencé vers la quarantaine. Pour essayer de les réduire on m'a proposé de porter une orthèse. Quand j'ai vu le spécialiste pour celle-ci, celui-ci m'a tout de suite dis que ce serai mieux de faire avancer ma mâchoire du bas. J'ai cru qu'il me voulais me vendre une intervention très chère. J'ai donc oublié cette proposition et plus tard l'orthèse aussi. Elle me faisait plus de mal que de bien.

La deuxième est que mes dents se déchaussaient de plus en plus. La plupart des dentistes me disaient que je serrais trop des dents la nuit. Mais le dernier m'explique que mes dents ne sont pas aligné ! Et donc que ma mâchoire du bas est trop en arrière. De plus mes dents du bas de devant commençaient à faire des montagnes russes et à me rentrer dans le palais du haut quand je fermais la bouche. Il me recommande donc d'aller voir un orthodontiste.

Et la troisième chose, ce sont des acouphènes qui sont entré dans ma vie en fanfare ! Après avoir éliminé toutes les causes autres, on comprend que cela vient des muscles de ma mâchoire constamment contracté dû au mauvais placement de ma mâchoire.

Je vais donc voir l’orthodontiste (Guillaume JOSEPH à Pertuis - 13) et celui-ci m'a tout de suite dit qu'il vaut mieux faire un traitement "lourd" avec un déplacement de la mâchoire et deux ans d'appareillage. Je vois un chirurgien qui confirme. Je prend peur. Et paradoxalement, c'est les deux ans d'appareillage qui me posait problème. Je voyage beaucoup et devoir planifier les rendez-vous fréquents (et peut-être aussi porter des bagues à mon ages !) me gênait. Ce qui fait que je reportais sans cesse l’échéance pour divers raisons.

Et puis, à force de m'étouffer la nuit, j'ai un jour décidé de sauter le pas et de faire cette intervention.
(...)

Dernière modification le vendredi 19 Avril 2019 à 11:08:22

12 appréciations
Hors-ligne
(...) Après un an d’orthodontie et quelques mois de retard sur le planning, du à une petite infection naissante qu'il a fallut soigner, le feu vert est donné pour l'opération. Je rencontre le Docteur Emmanuel Racy à Paris.
Le premier contact est super. Il m'explique bien ce qui va se passer et étudie bien mon cas.Il me dit qu'avec le déplacement qu'il va faire je vais beaucoup mieux respirer du nez. Ce sera "fonctionnel et esthétique" ! Chouette !
Je ressors du rendez-vous en confiance et si j'avais pu je me serais fais opérer dans la foulé.

Le rdv pour l'opération est pris pour le 4 Avril.

Une semaine avant l'opération je m'attrape une rhinopharyngite musclé. J'ai peur que tous soit reporté Chouette...

Je monte sur Paris deux jours avant pour rencontrer l’anesthésiste, qui me dit que si je n'ai pas de fièvre ils pourront opérer.

Arrive le 4 Avril. Je suis enfin content d'être arrivé là. Je n'ai pas peur, j'ai complétement confiance en l'équipe médical et en plus il fait beau !

L'opération dure trois heures. Je n'ai pas vraiment de souvenir du réveil. Je réalise au fur et à mesure que je suis dans ma chambre avec la mâchoire bloqué et que je suis en train de regarder la télé.
Je n'ai pas de drain dans le nez et je respire super bien ! C'est génial... mais ça ne durera pas. Très rapidement le nez s'encombre et j'ai des difficultés pour respirer, surtout qu'il est impossible de se moucher...
J’apprends à boire avec une paille sans sentir sa lèvre ni les dents.
Le chirurgien me dit que tous s'est bien passé et qu'il a pu avancer la mâchoire au maximum et qu'aucun nerfs n'a été abimé. L'occlusion est bonne, et il n'y a plus qu'a finir avec les bagues.

La premier nuit se passe bien et je ne me sens pas fatigué, juste un peu faible parce que que j'ai faim. Et je découvre les joies de la nourriture liquide...

J+1  le Jour suivant à la cliniques se passent bien car je me sens encore en forme. Je vais marcher dans le parc, voir même légèrement dans la rue. J'ai gonflé mais c'est symétrique. Personne ne me jette de cailloux ou hurle en me voyant donc ça va.

J+2 Je sors de la clinique et je vais passer quelques jours chez mon frère qui habite en région parisienne. Mais quand j'arrive chez lui, j'ai une tête comme un hamster et je suis terriblement fatigué.

J+3 Le dimanche j'essaye de marcher et d'aller dans la forêt (discrètement pour ne pas faire peur aux animaux avec ma tronche). Je découvre mes nouvelles capacités respiratoires grâce à mes conduits nasales plus large. Mais dès que je rentre au chaud cela s'encombre tout de suite de sang et de plein d'autres choses.

J'ai trop tiré sur la corde..

J+4 Le lundi je suis complétement cuit et je n'arrive plus à respirer. En plus je ne bois pas assez et ne mange pas beaucoup. J'ai l'impression d'avoir une limace à la place de la lèvre inférieur. Je me blesse la lèvre entre les dents. Bref c'est la joie...

Je dors très mal,le moral en prend un sacré coup et j'ai l'impression de ne plus pouvoir rien faire.

Je commence à allez fouiller sur internet et je tombe sur ce forum et là je prend un sacré boost au moral, car je vois que je ne suis pas le premier à passer par là et qu'a priori je m'en sors bien.

Les jours suivant je double les doses des compléments alimentaires et je bois, je bois... La forme revient un peu, mais surtout le moral.

J+7 le nez commence à se déboucher et là, je respire pleinement. Et ce qui est génial pour moi, quand je suis allongé sur le dos, je peux encore respirer ! Alors qu'avant je m'étouffais systématiquement ce qui provoquait mes apnées du sommeil.Rien que pour ça, je suis content de l'opération.
Les acouphènes sont encore là, mais je leurs laisse le bénéfice du doute, en attendant la fin.

J'ai bien dégonflé et mon visage me plait bien. Je suis un peu plus carré qu'avant, mais je sais que ce n'est pas forcement définitif.

J+11 Je suis à le veille de mon rdv chez le chirurgien. Je rêve de hachis parmentier, de viande, de... de... de tous, mais plus de nourriture liquide !

Dernière modification le lundi 15 Avril 2019 à 19:18:38

216 appréciations
Hors-ligne
@Tiskatine@
Merci d'avoir partagé ça avec nous, j'espère que tes acouphènes vont disparaître. Peut-être qu'avec le dégonflement, ça ira mieux.

Pas beaucoup d'activité sur le blog pour le moment, les notifications ne marchent plus (sauf si on met le nom en direct). J'espère que ça va être réparé bientôt, que d'autres personnes puissent vous répondre.
(moi, je suis en flux RSS, alors je reçois tout)

12 appréciations
Hors-ligne
Bon ça fait deux jours que j'ai vu le chirurgien et qu'il m'a enlevé les élastiques.C'est une libération mais je m'attendais à plus d'amplitude. Au début j’ouvrais à peine la bouche plus grand qu'avec les élastiques et le premier repas "non liquide" une cuillère ne passait pas. Mais ça s'arrange assez vite car le second repas ça passait. Quelle bonheur de manger enfin, un peu plus consistant ! Mais pas encore question de mâcher: je me bouffe les joues ou la lèvre. Pour le moment je mixe, je mixe, je mixe...

Le chirurgien est content de moi, car pour un "vieux" de 50 ans je cicatrise super bien et j'ai déjà les signes de réactivation nerveuse. Je dois prendre mon mal en patiente pour refabriquer la myéline. Pour aider je prend de la vitamine B1/B6.

Je me remet à la marche et à la rando facile, mais pour le moment pas question de me remettre à mon occupation principal (je suis biplaceur en parapente). Il faudrait attendre au moins 8 semaines pour cela.
ça me donne de la marge pour m’entraîner à parler sans trop postillonner !

Dernière modification le jeudi 18 Avril 2019 à 22:22:26

Super ton parcours tu es courageux :)
Je me suis fait opérer un jour avant toi.
Je sais pas si j’aurai eu le courage de le faire dans les 50 ans moi c’est pour ca que je l’ai fait maintenant donc franchement chapeau.
Tu n’as déjà plus d’élastique ?
La chance moi je les ai encore au moins jusqu’au 25...

216 appréciations
Hors-ligne
Ah, biplaceur ? tu dois avoir une bonne condition physique, ça va aider pour la récup c'est sûr

Oui, se bouffer les joues et la lèvre, hem, ça va durer un peu, les bagues n'aident pas, en plus...

12 appréciations
Hors-ligne
Pour le courage, je l'ai su qu'après...  C'est à dire que l'on m'avait bien prévenu que c'était un peu la limite d'age pour ce genre d'intervention, mais quand pour le rendez-vous post-opératoire, c'est le chirurgien qui me dit que j'ai été courageux, j'ai trouvé ça marrant vu que je ne pouvait plus revenir en arrière !
Et puis, j'ai eu pas mal d’expérience de grosses galères dans différents endroits du monde où les systèmes hospitaliers sont souvent inexistant. Et j'ai appris, parfois sans avoir le choix, que le corps humain est une machine "organique" qui a de sacrées ressources. Il faut juste bien l'alimenter et bouger.

Pour les élastiques, je ne dois en porter que la nuit, mais je ne comprend pas trop pourquoi, puisque mon débattement est plus faible que l'amplitude des élastiques. 


216 appréciations
Hors-ligne
Les élastiques, ça varie beaucoup, en fonction des périodes, tu en auras peut-être des plus serrés à porter après, et le jour aussi; Pas vraiment de prédictabilité là-dessus. En post-op, j'en avais des légers, et au bout de 3 mois des plus serrés, puis des re-légers, puis des re-serrés. C'est l'ortho qui voit à chaque fois.
Faut profiter, alors :)

12 appréciations
Hors-ligne
J+17 - Je récupère pas mal de sensation, mais en contre partie j'ai des douleurs dans certaines dents et pas dans d'autres, puis ça change. Et l'impression d'avoir des trucs coincés entre les dents alors qu'a priori, il n'y a rien. Mais bon ça varie, donc je prend ça comme positif. Surement les nerfs qui reprennent vie.
Ce qui me gène le plus c'est que je salive beaucoup, beaucoup. Et j'ai l'impression que plus je "retrouve" ma bouche plus je salive. Est-ce que ça vous est arrivé ?
Je vois mon ortho mardi, je lui en parlerai, mais en attendant j'aurai aimé savoir si c'était normal.

Dernière modification le dimanche 21 Avril 2019 à 19:52:24

12 appréciations
Hors-ligne
Bon, pour info, je salivais beaucoup à cause des bains de bouche. Le chirurgien m'a dit d'arrêter ceux-ci et que ça reviendrai normal. Et à priori ça marche !

Ah ben tant mieux :)
Moi je salive pas beaucoup mais j’ai jamais beaucoup salivé donc bon ...
Ayai j’ai enlevé mes élastiques la journée c’est que la nuit maintenant quel soulagement :)
Tu peux bouger la mâchoire toi à droite et à gauche ? Moi j’y arrive pas du tout ...

12 appréciations
Hors-ligne
Pour le moment, j'arrive à ouvrir la bouche sur 2 cm. Quand au mouvement droite et gauche, ça semble possible (faiblement encore) mais ça me fait mal donc je ne force pas.
Mais tu sais, on est encore à moins d'un mois de l'opération, c'est pas inquiétant. Si c'est musculaire, ça se répare "facilement". Je suis plus attaché à la reprise de la sensibilité nerveuse. Tu en es où à ce niveau là ?

En ce moment je retrouve un semblant de sensibilité du palais et ça me donne la terrible impression que celui-ci "descend" ainsi que le voile à l'arrière. C'est assez perturbant.
Un point positif c'est que j'ai déjà une partie de la lèvre qui retrouve des sensations. Mais depuis quelques jours ça n'évolue plus beaucoup.

86 appréciations
Hors-ligne
Moi au niveau de la sensibilité je sens toujours que la lèvre est un peu endormi en bas et le menton aussi mais beaucoup moins qu’avant. Le palais moi j’ai rien à ce niveau là je veux dire que j’ai pas été opérée du palais donc je sens tout
Je rebrosse mes dents à la brosse à dent électrique car y’a rien de mieux quand même mais parfois je sens que mes dents sont très sensible donc ça fait un peu mal du coup après pour bien tout finir bien je passe un coup avec une brosse à dent pour enfant ça passe bien partout
J’ouvre de mieux en mieux également et je commence à me faire plaisir niveau bouffe lol
On a fait un apéro avec ma femme : melon coupé en tout petit emmental salade et jambon de bayonne ça m’a fait un bien fou !!
Et toi niveau nourriture ça va ?? Tu gobes aussi ?

12 appréciations
Hors-ligne
Je suis un peu comme toi au niveau nourriture, même si c'est surtout le mixé qui est la majorité de mes plats. Mais vraiment mâcher me manque.
Pour la sensibilité des dents, à priori, selon mon chirurgien, c'est bon signe. Au début, je pensais même que certaines dents se déchaussaient ! Mais non... elles sont encore là !

Je mange normalement maintenant sans mâcher mais par exemple ce soir c’était salade, galette de pommes de terre et rumsteck sauce au poivre et j’ai gobé et c’était nickel par contre tout ce qui est dur je peux pas il faut que j’attende de pouvoir mâcher.

Pareil pour moi maintenant. Même si je n'arrive pas vraiment à avaler des éléments trop gros sans macher, ça me reste sur l'estomac, après !
Hier, j'étais à une soirée et j'ai mangé des saucisses d'apéritifs presque comme une personne normal !  Bon, je mettais 5 minutes par saucisse, mais quand même, quelle plaisir de "presque" mâcher. Par contre, bonjour le nettoyage après !

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres